Séance dégivrage (Page 1) / Aviation civile / Forum Flight-pilote.com - Simulation aérienne et Homecockpit


#1 21-01-2019 00:28:34

Silverstar

Ruthless Remedy

Lieu : Mantes la Jolie
Inscrit le : 17-03-2014
Messages : 14 676
Récompense : Full

Déconnecté



#2 21-01-2019 00:57:37

androl2015

Ingénieur

Lieu : Marseille LFML
Inscrit le : 20-10-2018
Messages : 426
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Cela doit être vachement écologique le produit qu'ils mettent non ?


Roland
Avatar : Jean-Baptiste Monge  /  w10 / i7 8700K 3.6 GHz / RAM 32 Go / SSD 1T / HDD  1T externe / GTX 1080ti / 2 écrans 10''/ 1-24 "et 1- 34 " en 21/9 / 1 Ipad / joystick X 52 -Switch Panel- Multi Panel - Radio Panel-BIP Saitek /EFIS et MCP Goflight / FCU - Skalarki en bêta test / X-Plane 11.31

Déconnecté

#3 21-01-2019 02:11:03

Jackpilot

Windshear

Lieu : Montréal
Inscrit le : 13-04-2016
Messages : 3 395
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage

Glycol dilué avec un additif qui "colle" à l'avion.
Peut bouffer l'oxygène des eaux de ruissellement  (rivieres et lacs)  ling

Peut aussi noyer l'APU par exces d'enthousiasme des "arroseurs" (vecu) hihi


Jack
738 Full Cockpit FDS + OEM  P3D V4 / SimAvionics Software
I7-7700k /Windows10 (sim PC)
i7-4790 Quad-Core/8 Thread /Windows 7 (Avionics PC)

Déconnecté



#4 21-01-2019 10:37:52

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

C'est recyclé surtout quand ces opérations se font sur des aires spécialisées où ne fait que dégivrer (Montréal où ca caille fort en ce moment..). Comme dit Jack, c'est un mélange de glycol plus moins concentré selon l'usage du produit ainsi qu'un épaississant pour que ça colle mieux à l'avion (polymère)


La couleur du liquide indique le type de fluide et sa concentration en glycol. Dans le texte de ce document de Boeing, le mot HOT veut dire Hold Over Time = temps de protection, car ce temps dépend de la concentration en glycol. Les liquides sont chauffés avant pulvérisation.



190121092916731339.jpg


Recyclage à Montréal arma

http://www.aeromag2000.com/en/recycling … d-de-icing

Dernière modification par bricedesmaures (21-01-2019 10:38:50)

Déconnecté



#5 21-01-2019 11:35:30

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Illustrations avec des liquides type I et type IV. Celle sur un MD sans doute faite lors de séance annuelle de formation/recyclage.


190121103101335884.jpg

190121103101511466.jpg

190121103153763718.jpg

190121103115932307.jpg


190121103118770615.jpg



Sur cette dernière (nez MD 11 ou MD 10) la protubérance est le capteur infra rouge EVS (enhanced vision system) système qui améliore la vision à l'atterrissage et qui se superpose sur le HUD dont est équipé la flotte Fedex. On voit aussi le rôle des barrettes inclinées sur le fuselage au dessus des portes. C'est pareil sur tous les Boeing et les Airbus.



190121103121589639.jpg

Déconnecté



#6 21-01-2019 12:40:41

Silverstar

Ruthless Remedy

Lieu : Mantes la Jolie
Inscrit le : 17-03-2014
Messages : 14 676
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage

080212-F-7169B-102.jpg

Les Snowballs (camions de dégivrage) avec du Type I opéré par les camions deicer de Global Ground Support, il existe d'autres fabricants comme Tempest, Scania, JBT Aerotech, etc.

Les cabines à godets fermées des camions de dégivrage permettent aux opérateurs de rester au chaud et concentrés même dans les conditions hivernales les plus difficiles. La cabine fermée a pratiquement éliminé les remontées de froid, de vent, de neige et de liquide.
MG_2453.jpg

Les buses de produit et d'air des godets de pulvérisation sont montées sur la tourelle, ce qui signifie qu'elles peuvent être orientées et tirées avec une précision étonnante. Par temps très froid, l'eau chaude et le liquide dégivrant projetés exigent que l'opérateur se trouve à quelques pieds seulement de l'avion, sinon la chaleur se dissipera rapidement, ce qui entraînera le gel du liquide dans l'avion. Les buses montées sur la tourelle permettent aux opérateurs de s'approcher à moins de 5 pieds de l'avion et de diriger le produit à haute puissance exactement là où ils en ont besoin en tout temps.

En ayant plusieurs buses différentes sur le godet de dégivrage, les opérateurs pouvaient utiliser la combinaison d'air ou de fluide appropriée pour dégager un avion. Lorsqu'il y a de la neige sur l'avion, les opérateurs commencent par diriger une buse d'air à haute puissance pour souffler la neige des surfaces.

Ensuite, ils passeront au fluide de type I, un mélange de glycol liquide et d'eau. Le type I aide à faire fondre la glace ou la neige résiduelle sur les surfaces des aéronefs. Une fois l'avion dégagé de tout débris, les opérateurs commenceront à pulvériser du liquide dégivrant de type IV. Ce mélange est une concentration plus élevée de produits chimiques qui aide à prévenir le regel de l'avion pendant qu'il se rend sur la piste pour décoller.

Tous ces fluides et mélanges air/eau sont appliqués à partir d'un seul godet avec trois buses montées sur une tourelle pour plus de précision. La combinaison de l'air, de l'eau et du liquide de dégivrage permet de s'assurer que la quantité minimale d'eau de ruissellement tombe sur l'aire de dégivrage. Lorsqu'un avion est dégagé, des entreprises collectent le liquide de dégivrage à travers une série de drains et de réservoirs pour être récupérés et recyclés.

20180114_AN124_Deice_PCardinal.jpg

L'installation centrale de dégivrage de l'aéroport international Pearson de Toronto peut accueillir des aéronefs de toutes tailles, y compris cet imposant visiteur du petit matin, un Antonov An-124-100. Il a fallu 20 minutes pour dégivrer le gros porteur après qu'il ait passé la nuit à Pearson pendant une tempête.

Dans les premières heures de la froide journée d’hiver, les équipages dirigent les pilotes et l’équipe de dégivrage sur la rampe.

190121114248898019.jpg
190121114249152244.jpg
190121114248707711.jpg

Déconnecté



#7 22-01-2019 10:20:02

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Joli balai de dégivreuses !


Ces liquides de dégivrage ne sont pas non plus anodins:


- quand le temps de protection du liquide de dégivrage est dépassé (hold over time fonction du type de liquide contaminants, précipitations et de la température), dépassement à cause de l'engorgement ATC ou autre. Ce produit est alors considéré comme un contaminant et il faut repasser au dégivrage avec du type I pour nettoyer, puis repasser une couche de liquide plus épais type IV. On est donc généralement reparti pour 1 h de retard, d'ailleurs, dans ces circonstances, il faut prendre 1 à 2 h de carburant de roulage car le dégivrage se fait moteurs tournants.

- ces liquides ne sont pas anodins pour l'avion, du moins dans ses petits recoins surtout du côté des commandes de vol. Voici 3 photos montrant les résidus accumulés avec le temps et leur effet corrosif:

190122091132289954.jpg

190122091132869439.jpg


Ces résidus et humidité qui gèlent  peuvent bloquer des servocommandes (PCU) comme sur cet incident survenu sur un 737-800 de Norwegian en approche à Kittilä en Finlande venant d' Helsinki.
Voici une synthèse de cet incident très sérieux. Tim appréciera…


Avant d’effectuer ce vol, il est resté 3 jours dehors par basses températures, et pour enlever 25 cm de neige sur l’avion, un dégivrage à mélange eau/glycol de type I (non épaissi) est effectué par du personnel qualifié et selon les standards. 1807 litres d'eau chaude and 1136 litres de liquide de type I glycol, il faisait -17°C.

Le décollage d’Helsinki est sans problème, ainsi que les montée, croisière et descente. L’avion est établi sur l’ILS 34 de Kittilä en configuration volets 5°, train rentré,sur le localizer et un pilote automatique engagé. L’automanette est engagée.

Quand l’ avion arrive sur le glide vers 3250 ft, le trim profondeur se déplace alors pendant 12 secondes, vers la position « nose up » au lieu de seulement quelques secondes comme le système le fait habituellement pour pré-régler un trim de remise de gaz. Nez avion cabré entrainant donc une montée de l’ avion ; la vitesse diminuant, l’automanette met pleine poussée sur les moteurs. Cette poussée moteur élévée contribue encore plus à cabrer l’avion

Cette poussée moteur élévée contribue encore à cabrer l’avion , la vitesse diminuant rapidement. L’assiette passe à 20 ° cabré, les 2 pilotes poussent ensemble sur les manches avec une force combinée de 80 kg selon les enregistreurs. Ils ne perçoivent pas que le pilote automatique ne s’est pas déclenché suite à leur pression sur les manches. Avec un seul pilote automatique engagé, l’effort pour faire débrayer le PA est de 11 kg (avec 2 PA, c’est 22 kg)


L’avion est alors dans les nuages et l’assiette atteint 38,5° et la vitesse atteint 118 kts avant que le nez ne commence doucement à s’abaisser. Lorsque le contrôle de l’avion est effectif, le vibreur de manche et l’alarme décrochage s’activent pendant 4 secondes. L’avion est alors dans les nuages et l’assiette atteint 38,5° les manches sont poussés en butée avant et l’action des pilotes sur le trim électrique fait sauter le PA ; la vitesse atteint alors 118 kts avant que le nez ne commence doucement à s’abaisser. L’avion ne décroche pas alors que la vitesse de décrochage sous 1 g (Vs1g) du jour est de 121 kts. Ceci est normal, car l’avion avait alors une accélération de 0.3 g. Ceci est normal, car l’avion avait alors une accélération inférieure à 1g .


Pendant la première phase de l’incident (cabré de l’avion) aucune action sur le pilote automatique, ou sur le trim à piquer ou sur l’automanette n’a eu lieu. L’enquête indique qu’une ou plus de ces actions aurait pu améliorer la situation. D’autre part, la force exercée sur les manches aurait dû faire déconnecter le pilote automatique.

Les manches agissent normalement sur la gouverne de profondeur à une vitesse de 50° par seconde. Sur l’avion en cause cette vitesse de déplacement n’ a été que de 0,2 °par seconde soit un rapport de 1/250. Si la gouverne de profondeur ne répond pas (blocage des 2 servo commandes PCU par exemple) c’est le stabilisateur qui se déplace pour maintenir le profil de vol voulu.

Les pilotes ayant ensuite la maitrise de l’avion, se sont mis en secteur d’attente pour analyser la situation et les systèmes avion ; ils ont pensé qu’une forte inversion de température avait pu provoquer cet incident. Après une ½ h d’attente, ayant de toute façon le carburant pour retourner à Helsinki, ils décident de faire une 2 ème approche, atterrissage normal.

Une inspection approfondie des commandes et composants a révélé un blocage de 3 des 4 bielles des 2 servocommandes PCU.


Sans attendre le résultat définitif de l'enquête, la procédure de dégivrage avait été modifiée pour éviter les  trop fortes projections/accumulations de liquide dans la zone de queue de l’avion. Même esprit de modification du manuel pilotes, on laisse le réglage du trim à sa position calculée pour le décollage ; auparavant il fallait mettre le stabilisateur en butée manuelle pour faire écouler le liquide de dégivrage. Ceci est pour tous les Boeing depuis le début de l’année 2013. De plus Boeing étudie une meilleure protection mécanique de la zone concernée.


On retrouve cette procédure modifiée, sur un extrait d'un document fourni par Tim sur un autre sujet.


190122092250242450.jpg

Edit: fautes et doublons

Dernière modification par bricedesmaures (22-01-2019 17:38:21)

Déconnecté



#8 22-01-2019 16:54:36

Jackpilot

Windshear

Lieu : Montréal
Inscrit le : 13-04-2016
Messages : 3 395
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage


Jack
738 Full Cockpit FDS + OEM  P3D V4 / SimAvionics Software
I7-7700k /Windows10 (sim PC)
i7-4790 Quad-Core/8 Thread /Windows 7 (Avionics PC)

Déconnecté

#9 22-01-2019 22:24:45

Churchill

Jetstorm

Lieu : LFNR (13)
Inscrit le : 25-09-2015
Messages : 3 538
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage

Ça fait drôle de voir un document aéronautique officiel rédigé en Français ... on n'a plus l'habitude  smile

Déconnecté



#10 26-01-2019 13:08:18

Silverstar

Ruthless Remedy

Lieu : Mantes la Jolie
Inscrit le : 17-03-2014
Messages : 14 676
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage

Un Airbus A321-200 d’Air Transat, immatriculé C-GEZD était en train de se faire dégivrer quand des passagers ont commencé à se plaindre et se sentir malade. Les passagers avaient des picotements aux yeux, des vertiges et pour certains des vomissements. La compagnie aérienne a ouvert une enquête sur l'événement, un problème de ventilation pendant le dégivrage est suspecté.

Déconnecté



#11 26-01-2019 13:27:01

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Silverstar a écrit :

Un Airbus A321-200 d’Air Transat, immatriculé C-GEZD était en train de se faire dégivrer quand des passagers ont commencé à se plaindre et se sentir malade. Les passagers avaient des picotements aux yeux, des vertiges et pour certains des vomissements. La compagnie aérienne a ouvert une enquête sur l'événement, un problème de ventilation pendant le dégivrage est suspecté.


C’est curieux, car il est demandé dans les procédures, de couper les prélèvements d’air APU et réacteurs (APU et ENG BLEEDS) Voir la check list publiée un peu plus haut.

Ca peut arriver lorsqu’on remet les BLEED trop tôt, voir encore la check list. Attendre au moin une minute.

Air Transat vient de recevoir ses premiers A 320, peut-être un manque d’expérience du type avion, quoique l’A 330 soit similaire.

Déconnecté

#12 26-01-2019 21:04:42

Tim

Membre FP 2018

Inscrit le : 02-11-2017
Messages : 574
Récompense : FP2018

Re : Séance dégivrage

Merci Brice pour le récit !  smile

J’en avais étendu parlé dans une de nos présentations CRM / case study

Amic

Tim

Déconnecté

#13 27-01-2019 09:52:14

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Il semble que le dégivrage à Quebec se fasse au parking et moteurs coupés. En tout cas voici une partie de la procédure sur A 320 qui ressemble à celle du B 737 (coupure bleed moteurs et APU) à la différence qu'il faut activer la fonction "DITCH" (amerrissage) qui ferme tous les trous dont l'outflow valve.

[== Indéfini ==]
BEFORE SPRAYING FLUID

CAB PRESS MODE SEL......................................................................................... CHECK AUTO
ENG BLEED 1 + 2.....................................................................................................................OFF
APU BLEED..............................................................................................................................OFF
DITCHING pb............................................................................................................................. ON


Outflow valve, pack valves, and avionic ventilation inlet and extract valves close.
This prevents deicing/anti-icing fluid from entering the aircraft. Avionic ventilation is in a closed circuit with both fans running. In view of the low OAT, there is no time limit for this configuration.
However, in order not to affect passengers comfort, it is recommended to avoid packs inoperative for longer than 20 min.To prepare for ditching, the flight crew must press the DITCHING pb on the CABIN PRESS control panel to close the outflow valve, the emergency ram air inlet, the avionics ventilation inlet and extract valves, the pack flow control valves, and the FWD cargo outlet isolation valve


To prepare for ditching, the flight crew must press the DITCHING pb on the CABIN PRESS control
panel to close the outflow valve, the emergency ram air inlet, the avionics ventilation inlet and extract
valves, the pack flow control valves, and the FWD cargo outlet isolation valve

Déconnecté



#14 27-01-2019 12:57:33

Silverstar

Ruthless Remedy

Lieu : Mantes la Jolie
Inscrit le : 17-03-2014
Messages : 14 676
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage

190127120036664533.jpg

Déconnecté

#15 27-01-2019 16:02:43

Jackpilot

Windshear

Lieu : Montréal
Inscrit le : 13-04-2016
Messages : 3 395
Récompense : Full

Re : Séance dégivrage

Il me semble que la fonction "ditch" avait posé probleme sur le 320 de Sully ?


Jack
738 Full Cockpit FDS + OEM  P3D V4 / SimAvionics Software
I7-7700k /Windows10 (sim PC)
i7-4790 Quad-Core/8 Thread /Windows 7 (Avionics PC)

Déconnecté



#16 27-01-2019 16:43:21

Domelecq

Survie

Inscrit le : 25-11-2015
Messages : 633
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Une autre méthode ;-)


I7 2600K Geforce AORUS 1080TI, projecteur Benq 1080ST Prosim 737
Home cockpit 737 en cours de réalisation
Toujours dans les nuages
cliquer pour la vidéo de la visite de Silverstar

Connecté

#17 27-01-2019 18:23:01

Playrec

Bouffeur de piste

Inscrit le : 20-05-2018
Messages : 919
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

arma   hihi  hihi  hihi  arma


Frederic - x-plane 11.33r2 - B737 Zibo Mod 3.34rc2.14a - ZHSI
pc i7 8700k-win10-gtx 1080ti/gt710 - macpro 2010-xeon-high sierra-gtx1070-
chaque machine avec 32go ram - 2 écrans 32" wqhd - 1 écran 24" - 4 écrans 10"
mcp/efis/pedestal CPflight - TQ FSC non motorisé - oem yoke B737 - cdu FDS - fwd/aft overhead Sismo en cours de finalisation - jauges FDBus EFDE

Connecté



#18 27-01-2019 18:36:30

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Jackpilot a écrit :

Il me semble que la fonction "ditch" avait posé probleme sur le 320 de Sully ?

Oui ils n'ont pas eu le temps de faire la check list "ditching" où on demande d'actionner cette fonction "ditch". Mais de toutes façons l'effet aurait nul car les forces d'impact avec 12,5 ft/sec on été largement supérieures aux 3,5 ft/sec requis par la certif amerrissage ce choc a largement endommagé l'arrière fuselage où l'eau est vite rentrée. Rassure toi, j'ai relu quelques pages du rapport !

Dernière modification par bricedesmaures (27-01-2019 18:48:33)

Déconnecté



#19 27-01-2019 18:40:56

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Domelecq a écrit :

Une autre méthode ;-)


C'est une méthode très orthodoxe et prévue (balais) pour enlever la grosse partie de neige. Il y a même une vidéo à Toronto ou aux US où les passagers dans la salle d'attente rient et se moquent d'un balai à 5 $ pour un avion à 1 million de $.

Après ce grossier nettoyage, passage de la dégivreuse. Je pense que la vidéo a été prise au Cachemire et là bas on ne peut préjuger de la suite des opérations.


Trouvée !

Dernière modification par bricedesmaures (27-01-2019 18:45:09)

Déconnecté



#20 27-01-2019 19:36:42

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Façon polonaise noon

Déconnecté



#21 04-03-2019 15:42:50

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Sale coup dans les Pouilles  smoke

Début Janvier 2019, une courte mais forte chute de neige a perturbé les opérations à Brindisi.

Les ailes de ce 737 ont été contaminées par de la neige, l'aile devait être froide (voir le sujet CSFF proposé et expliqué par Tim) La partie enneigée a du être aspergée d'eau chaude par une noria de seaux. J'ai connu des dégivrages à l'eau chaude aux USA, c'était prévu dans la documentation, et c'était il y a longtemps…



190304023925647022.jpg

Dernière modification par bricedesmaures (04-03-2019 15:43:56)

Déconnecté

#22 04-03-2019 21:55:00

FélD

Agent sureté

Inscrit le : 14-01-2019
Messages : 40

Re : Séance dégivrage

Salut, étonnant l'utilisation d'eau chaude, il y a une raison pour la non-utilisation de liquide dégivrant ?

D'ailleurs, est-ce que la station de dégivrage est obligatoire pour tous les aéroports ?

F.

Déconnecté

#23 04-03-2019 22:19:24

HB-EBC

Survie

Lieu : Yerres
Inscrit le : 07-08-2018
Messages : 573
Site Web
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

Avec Ryanair, c’est surement pour une question d'économie  cool


Inventer un avion n'est rien. Le construire est un début. Voler c'est tout.

Simulateur B737-800 / Prosim737
Hardware : CPFlight / PlugNFly / Fabrication maison

Connecté



#24 04-03-2019 23:27:08

bricedesmaures

Chef ingénieur

Inscrit le : 11-07-2018
Messages : 493
Récompense : TroCrea

Re : Séance dégivrage

FélD a écrit :

Salut, étonnant l'utilisation d'eau chaude, il y a une raison pour la non-utilisation de liquide dégivrant ?

D'ailleurs, est-ce que la station de dégivrage est obligatoire pour tous les aéroports ?

F.

Je pense surtout que Brindisi ne possède ni station de dégivrage ni de liquide. Il n’y a aucune obligation à en avoir. C’est juste une balance entre des coûts importants et une occurrence très faible.

Déconnecté



#25 05-03-2019 01:15:30

Tim

Membre FP 2018

Inscrit le : 02-11-2017
Messages : 574
Récompense : FP2018

Re : Séance dégivrage

bricedesmaures a écrit :
FélD a écrit :

Salut, étonnant l'utilisation d'eau chaude, il y a une raison pour la non-utilisation de liquide dégivrant ?

D'ailleurs, est-ce que la station de dégivrage est obligatoire pour tous les aéroports ?

F.

Je pense surtout que Brindisi ne possède ni station de dégivrage ni de liquide. Il n’y a aucune obligation à en avoir. C’est juste une balance entre des coûts importants et une occurrence très faible.

Oui c'est exactement ça !  arma

Amic

Tim

Déconnecté

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Haut